VOTE | 167 fans

#18.06 : Moe nia Lisa

Code de production : HABF19

Lisa aide Moe à se lancer dans une carrière de poète.

Popularité


5 - 1 vote

Titre VO
Moe 'N' A Lisa

Titre VF
Moe nia Lisa

Première diffusion
19.11.2006

Première diffusion en France
10.09.2007

Diffusions

Logo de la chaîne FOX

Etats-Unis (inédit)
Dimanche 19.11.2006 à 21:00

Plus de détails

SEQ 1 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge
[C’est le matin. Le réveil matin sonne. Homer l’éteint puis se lève. Il remarque qu’il a un bout de ficelle nouée autour du doigt] 
Homer : Hum ? Je suis censé me souvenir de kék chose… [Il ouvre son pyjama et voit que quelque chose est écrit à l’envers sur sa poitrine] Hein ? [Il s’approche du miroir et voit à l’endroit ce qu’il est écrit : « N’oublie pas »] Mmmmh !... [Il s’approche de la porte] Allons, mémoire, réveille-toi ! [Il place sa tête entre l’encadrement de la porte et la porte. Ensuite il ouvre et ferme violement la porte sur sa tête] Ouille ! Ouille ! Ouille ! [Il se tourne ensuite vers une photo de mariage qui se trouve sur la table de nuit] C’est notre anniversaire ?... Non, on n’en a pas cette année. [Il réfléchit] 

SEQ 2 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine
[Les Simpson prennent leur petit déjeuner. Homer arrive et voit qu’il est écrit sur Boule de Neige II « N’oublie » et sur Petit Papa Noël : « Pas »] 
Homer : Hum, hum… [Il prend place à table. Maggie, qui est en train de manger des céréales en forme de lettre, recrache quelques lettres. Cela forme : « N’ouble pas » (en VO : Don’t forge »] « N’ouble pas » ? N’ouble pas quoi !? [Maggie recrache encore une lettre : un T. Ce qui forme « Don’t forget »] Aaaaah ! « N’oublie pas » !... N’oublie pas quoi !? 
Marge : Magnez-vous, les petits clous, on va aux jeux olympiques seniors pour soutenir grand-père ! 
Homer : [Déçu] Les jeux olympiques seniors ? C’est ça que j’étais censé ne pas oublier ?! Ooooh ! [Il se laisse glisser le long de sa chaise, pour finalement s’écrouler au sol] 
Marge : Tu vas quand même pas t’écrouler ! 
Homer : Trop tard ! Le mal est déjà fait ! 
Marge : Les enfants, attrapez un bourrelet ! [Marge et les enfants agrippent tous un bourrelet sur le ventre d’Homer et le font difficilement glisser vers le garage. Dés qu’ils arrivent au garage, le téléphone de la cuisine sonne] 

SEQ 3 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour
[Le téléphone de la salle de séjour sonne. Le répondeur se met en marche] 
Moe : [Au téléphone] Ohé, Homer, j’espère que t’as pas oublié, c’est le grand jour pour nous ! 

SEQ 4 – INT/JOUR Bar de Moe
[Moe, vêtu d’un gilet et d’un chapeau de pêcheur, téléphone à Homer depuis son téléphone à pièces] 
Moe : Depuis le temps que j’attend mon anniversaire pour aller à la pêche ! Ha ! Bon, à tout de suite… C’était Moe… Le grand jour… [Triste] J’attends inquiet… Je suis assez fragile… Moe celui dont c’est l’anniversaire qui attend ton appel… [Il se met à pleurer] 

SEQ 5 – EXT/JOUR Stade des jeux olympiques Seniors
[Quelques vieilles personnes s’entraînent sur le terrain du stade. Les Simpson sont aux côtés d’Abraham qui porte une tenue de sport] 
Abraham : Je peux enfin gagner une médaille d’or ! J’ai failli l’avoir aux jeux de 1936 !... 

SEQ 6 – EXT/JOUR Berlin 1936 - Stade des jeux olympiques
[Flash-back en 1936 lors des jeux olympiques. On voit Abraham, encore jeune homme, sur le terrain. Il a un javelot dans la main et le lance] 
Abraham d’aujourd’hui : [Off] J’ai lancé un javelot qui a loupé de peu Hitler… [Un peu plus loin, dans les tribunes se trouve Hitler. Un nazi à côté de lui se lève, sort un luger de sa poche et s’apprête à le tuer. Le javelot d’Abraham empale l’assassin] mais qui a tué un assassin qui essayait de tuer Hitler. [Hitler voit l’homme empalé] 
Hitler : C’est quoi ? Le jour où on tue Hitler ? 

SEQ 7 – EXT/JOUR Stade des jeux olympiques Seniors
[Retour au présent] 
Abraham : La fois d’après où j’ai vu Hitler, on a dîné ensemble et on a bien rigolé. 
[Un peu plus tard, les jeux commencent. Jasper amène la flamme olympique en courrant très lentement avec sa canne. Il s’approche de l’escalier qui mène à la vasque et s’assied sur le siège d’un monte-escalier pour vieilles personnes. Jasper, sur le siège, monte lentement le long de la rampe. Une fois arrivé au sommet, Jasper allume la vasque avec le flambeau puis reprend le monte-escalier. En redescendant, le flambeau enflamme sa barbe] 
[Marge et Lisa sont dans les gradins, qui sont presque vides. Lisa a un cahier dans les mains] 
Marge : Pourquoi t’emmène partout ton cahier de dissertations ? 
Lisa : Je dois rendre mon compte rendu sur les Springfieldiens fascinants lundi, et tous ceux que j’ai essayé d’interviewer sont trop ennuyeux. [Elle montre à Marge la liste de ceux qu’elle a interviewé. Tous les noms sont raillés : Père de Milhouse, contrôleur Atkins, Gil, le géant, l’adolescent boutonneux] 
Marge : Mmmmh ! [Lenny s’approche de Lisa] 
Lenny : T’as qu’à m’interviewer, je collectionne les pubs de Vodka. [Il lui montre une affiche sur laquelle il y a une bouteille de Vodka] 
Lisa : Combien d’autres vous en avez ? 
Lenny : [Surpris] Oooh ! Y en a d’autres !? [Lisa lève les yeux au ciel] 
[Un peu plus tard, toute la famille Simpson est réunie dans les gradins. Le vieux juif est en train de monter lentement à l’échelle qui conduit au plongeoir de la piscine] 
Homer : Oh, il craint celui-là, il arrive à peine jusqu’en haut ! [Le vieux Juif atteint le plongeoir. Il s’élance dans le vide, la tête la première. Il est si vieux que la peau de ses bras se détend et fait office d’ailes. Il se met à planer dans les airs et, au lieu de tomber dans l’eau, il atterrit debout sur le bord, comme si de rien n’était. Quelques personnes l’applaudissent. Les Simpson, eux, s’ennuient] 
Marge : Ooooh ! 72 épreuves pathétiques et grand-père qui n’a pas gagné une seule médaille ! 
Bart : Et c’est pas juste, quand même, Moleman il triche avec des prothèses ! [Hans Taupeman fait du saut en hauteur et il a, à la place des jambes, des immenses prothèses qui lui permettent de courir plus vite et de sauter plus haut] 
[Un peu plus tard. La course à pied, à laquelle Abraham participe, est sur le point de commencer] 
Homme : A vos marques… [Il tire en l’air avec son revolver pour annoncer le départ. Tous les vieux se mettent à courir sauf Abraham qui prend beaucoup de retard. Il court lentement, saute pour éviter l’obstacle mais le heurte avec son pied. Abe se met à pleurnicher tout en courrant. Plus loin, Willie est en train de couper le gazon avec une faux] 
Willie : Oooh, le temps se couvre, vaut mieux que je mette mon poncho de pluie. [Il prend un poncho noir et l’enfile. Abraham passe devant lui et perd son dentier tout en courrant. Willie ramasse le dentier] Eh m’sieur, vous avez perdu vos crocs ! [Abraham se retourne et voit que Willie le poursuit. Willie, vêtu de son poncho, dont on ne voit pas son visage, et ayant une faux dans la main ressemble à la mort] Bondiou de bondiu ! 
Abraham : [Apeuré] Tu me prendras jamais vivant, la faucheuse ! [Terrifié, il se met à courir très très vite. Il dépasse ses concurrents et gagne la course. Les Simpson viennent le féliciter] 
Bart : Bravo, grand-père. [Willie s’approche de Willie. Abraham prend Bart dans ses bras et le tend à Willie] 
Abraham : [Apeuré] Prend le pitit, son âme est plus fraîche ! 
[Plus tard, Abraham, Willie et un autre vieux sont sur le podium. Abraham gagne la médaille d’or, Willie la médaille d’argent et l’autre la médaille de bronze. Un orchestre joue l’hymne national américain] 
Abraham : [Emu] J’ai jamais été aussi heureux. [Après quelque instants, il se tourne vers l’orchestre, l’air énervé] Arrêtez cette connerie, bande de hippies ! 

SEQ 8 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson – Voiture d’Homer
[Les Simpson reviennent chez eux en voiture] 
Marge : Je me demande si le chien a pensé à nous pendant notre absence. [Homer voit que Moe est assis sur le pas de la porte et a l’air triste] 
Homer : Ooooh ! Je devais emmener Moe à la pêche aujourd’hui ! [A sa famille] Tout le monde se planque ! [Tout le monde se baisse] 
Moe : Ce crétin d’Homer rentre enfin chez lui ! [D’où il est, Moe ne voit personne dans la voiture. Homer, ne voyant pas la route, zigzague. Il fonce dans des poubelles, monte sur le trottoir, arrache la boite aux lettres, etc.] Ah non, c’est juste sa voiture. 

SEQ 9– EXT/JOUR Derrière la maison des Simpson – Jardin
[La voiture fait le tour de la maison et se gare dans le jardin. Les Simpson sortent discrètement du véhicule et rentrent chez eux. On entend Moe chanter tristement devant la maison] 
Moe : [Off] Bon anniversaire à moi… Bon anniversaire à moi… 

SEQ 10 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson
[Retour à l’avant de la maison. Moe chante toujours tristement] 
Moe : Je me sens si abandonné, quelqu’un vient-il me tueeeer ? [Il pleure] Et plus encoooore ! [Il continue de pleurer] 

SEQ 11 – EXT/NUIT Devant la maison des Simpson
[La nuit est tombée. Moe, à l’extérieur, regarde par les fenêtres de la maison pour voir si les Simpson ne sont pas rentrés] 

SEQ 12 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salle à manger
[Les Simpson, pour ne pas se faire voir de Moe, mangent accroupis devant la table de la salle à manger] 
Marge : Homer, on ne peut pas se déplacer comme des crabes pour le restant de nos jours ! 
Homer : C’est toi qui le dis ! [Il se met à marcher de biais, tout en restant accroupi comme un crabe. Il prend un saladier sur le meuble et met de la salade dans l’assiette. On entend le micro-onde sonner] 

SEQ 13 – INT/NUIT Maison des Simpson – Cuisine
[Toujours en marchant comme un crabe, Homer va dans la cuisine, ouvre la porte du micro-onde et prend le paquet de pop-corns qui est à l’intérieur] 

SEQ 14 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salle à manger
[Homer revient dans la salle à manger en marchant en biais. Il ouvre le paquet de pop-corn et commence à manger. Bart attrape le paquet et le tire vers lui, mais Homer ne veut pas le lâcher. Bart tire d’un coup sec, Homer tombe sur le dos. Il agite les bras et les jambes comme un crabe qui serait tombé et ne saurait pas se relever. Soudain, une brique sur laquelle un morceau de papier est accroché, brise la vitre et atterrit devant les Simpson. Marge lit le mot] 
Marge : « Cher sac à pus … »
Homer : Waaah, Marge, contre qui t’es en rogne ? [Moe passe sa tête dans le trou de la fenêtre brisé] 
Moe : C’est pour toi, sac à queue ! [Homer prend la lettre, l’air triste] 
Homer : Hummm ?... [Les Simpson lisent la lettre. On entend la voix de Moe la lire en même temps] 
Moe : [Off] Les anniversaires n’ont rien voulu dire pour moi jusqu’à ce que tu m’offres de m’emmener pêcher. Et comme un pauvrement, je me suis mis à espérer, mais tu as brisé mes rêves comme une bouteille de Duff dans une bagarre d’ivrognes… [Les Simpson sont émus en lisant la lettre] Et tu as enfoncé la tête coupée dans le trou de balle de mon cœur… [Maggie, émue, essuie une larme avec sa tétine] Sans doute que j’étais pas fait pour être heureux ou beau ou quoi que ce soit… 
Lisa : Ooooh ! Quelle âme profondément tourmentée !... [Elle jette un œil à son cahier de dissertations et a une idée] Aaaaah ! 

SEQ 15 – EXT/NUIT Devant la maison des Simpson
[Moe fait du stop devant la maison. Une voiture arrive à vive allure, roule dans une flaque d’eau et éclabousse Moe] 
Automobiliste : Minable ! 
Moe : [Soupir] Ooooh ! [L’arrosage automatique du jardin s’enclenche et asperge Moe. Moe, encore plus triste, soupire de nouveau] Oooooh ! [Il se met à pleuvoir. Moe soupire encore plus] Ooooooh ! [Lisa sort de chez elle avec un parapluie et la feuille qui était enroulée autour de la brique] 
Lisa : Moe ! [Elle protège Moe de la pluie avec son parapluie] Tu as une vision du monde à la fois belle et lugubre. Je veux écrire une dissert’ sur toi. 
Moe : [Emu] Waaaw, pour la première fois de ma vie quelqu’un s’intéresse véritablement à ce qui est à l’intérieur de moi ! Ha, tout d’un coup c’est le meilleur anniversaire que j’ai jamais eu ! [Tout à coup, dans le jardin, un orage frappe un arbre. Une branche se casse et tombe sur la niche de Petit Papa Noël. Le chien, apeuré s’enfuit et mord le bras de Moe. Petit Papa Noël a toujours l’avant-bras de Moe dans la gueule et ne bouge pas] Un des 3 meilleurs. [Un autre éclair frappe l’arbre qui est devant la maison des Flanders. Un nid d’oiseau avec des œufs tombe sur la tête de Moe. L’oiseau à qui appartient le nid vient béqueter son visage] Un des 10 meilleurs… 

SEQ 16 – EXT/NUIT Devant le Regent Hôtel 
[Homer, Lisa et Moe marchent dans un quartier mal famé de Springfield] 
Moe : Comment ça se fait que tu fasses une disert’ sur moi ? Je ne suis pas un grand homme comme Mohamed Ali ou Zinedine Zidane… 
Lisa : Parce que je sens qu’en toi il existe une âme d’artiste.
Moe : Merci. Alors voilà où je crèche… [Il montre un hôtel. Sur l’enseigne on peut lire : « Regent Hôtel – Le néon le plus bruyant de la ville ». Le néon fait effectivement beaucoup de bruit] 
Homer : Moe, tu vis à l’hôtel ? T’es comme Eloise ? [Une clocharde adossée contre le mur de l’hôtel se met à parler] 
Eloise : Y a quelqu’un qu’a dit mon nom ? 

SEQ 17 – INT/NUIT Regent Hôtel – Appartement de Moe
[Homer est allongé sur un fauteuil qui vibre, Lisa observe des bouts de papier qui sont collés au mur et Moe se sert un verre d’eau à son évier. L’eau est brunâtre et épaisse] 
Homer : Il est super ton fauteuil vibromasseur. 
Moe : C’est pas un fauteuil spécial, il est juste plein de cafards… [Il prend un couteau et fait une entaille dans le fauteuil. Des tas de cafards s’échappent] Regarde… [Lisa regarde les post-it qui sont collés au mur. Sur le premier on peut lire : « Oeil hurlant. Pipe cassée », sur un autre : « Foie contre rein. Qui gagne ? Aucun des deux »] 
Lisa : Waaaw ! Moe, tous ces extrais sont fascinants ! [Elle lit une autre post-it] « J’étais autrefois dans le spectacle de Noël. Maman est venue avec un nouveau petit ami. Il m’a appelé Steve ». Ooooh ! Mais ce que tu as là, c’est de la poésie ! 
Homer : [Moqueur] Houuu ! Moe est un poète ! Il a une âme ! Battez des ailes, c’est l’heure du thé au carrefour des boutons d’or ! [Il avance en sautillant] Tititititi… [Il trébuche et tombe par la fenêtre qui est ouverte] Aaaaaaaah !! 

SEQ 18 – EXT/NUIT Derrière le Regent Hôtel
[Homer dégringole les escaliers de secours. Il se cogne la tête sur les marches et les rambardes] 
Homer : D’oh ! D’oh ! Moe est la princesse du pays des sucreries ! D’oh ! D’oh ! Il déjeune de lavende et de pots pourris ! D’oh ! D’oh ! [Il s’écroule sur le sol. Il se relève] Sérieusement, Moe, je crois que t’as un don. 

SEQ 19 – INT/NUIT Regent Hôtel – Appartement de Moe
[Moe regarde Homer par la fenêtre] 
Moe : Merci, Homer. Oh, je t’aime, mec ! 
Homer : [Moqueur] Houlàlà ! Il aime un meeeec ! [Lisa est en train de disposer tous les post-it de Moe sur une table pour en faire un poème] 
Lisa : Tu sais, artistiquement disposés ces extrais pourraient former un poème épique… Ooooh, comme T.S. Eliot avec sa « Terre Vaine » ! 
Moe : Qui que quoi ? L’iote de qui de quoi !? [Un peu plus tard, Lisa a assemblé tous les post-it d’une certaine façon avec du papier collant] Waaaw ! Mon sentimentalisme devient un atout artistique grâce à toi ! 
Lisa : Que penses-tu de ce titre : « En hurlant à une lune de béton » ? 
Moe : C’est un titre formidable ! Ca vous saute aux yeux comme un rat dans le tiroir à chaussettes ! Oh, on forme une belle équipe, tu sais Lisa… [Il caresse les cheveux de Lisa. Lisa est à la fois fière d’elle et gênée] 

SEQ 20 – INT/JOUR Ecole élémentaire – Classe de Melle Hoover
[Au tableau il est écrit : « Springfieldiens fascinants ». Lisa et Moe sont devant la classe. Moe lit son poème] 
Moe : Mon âme sent comme un pigeon mort depuis trois semaines. Je ferme ma fenêtre et je vais dormir. Dans mon rêve, je mange du maïs avec mes yeux. [Long silence dans la classe. Tous les élèves ont les yeux écarquillés. Seul un garçon se met à applaudir très doucement] 
Lisa : [Vexée] Philistins ! 

SEQ 21 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salle à manger
[Les Simpson sont en train de manger] 
Marge : Lisa, je suis désolée que tu ais eu une mauvaise note pour ton « Moe d’esprit ». 
Lisa : Je m’en fiche de ma note ! Je vais envoyer le poème de Moe à « Perspectives de la poésie Américaine »… [Elle prend une enveloppe, y glisse le poème et s’apprête à écrire l’adresse] 
Homer : Ne parle pas de cette publication maudite sous mon toit ! Ils ont jamais publiés mon poème ! [Il met ses lunettes de vue et lit son poème] Il était une fois une tomate rappeuse, exactement, j’ai dit une tomate rappeuse. Elle rappait toute la journée d’avril à mai… Et aussi, devinez, ben c’était moi… [Marge, Bart, Lisa et Maggie le fixe sans rien dire] 
Marge : Hum… 

SEQ 22 – INT/JOUR Perspectives de la poésie Américaine – Bureau du rédacteur
[Le rédacteur, qui ressemble à Jonah Jameson dans Spiderman, lit un poème. Avec un tampon, il inscrit : « Non » dessus. Un employé entre dans le bureau] 
Employé : Patron, on vient de recevoir le manuscrit d’un brillant poète dont personne n’a jamais entendu parler. [Il lui donne le poème de Moe. Le rédacteur le lit] 
Rédacteur : Hin-hin… Hin… Ah… Génial ! [Très vite] Lui donnez pas un sou et lancez la couverture ! [Il décroche son téléphone et parle toujours aussi rapidement] Arrêtez les presses ! Envoyez des fleurs à ma femme ! Apportez-moi un Anadvil ! Comment ça vous travaillez pas pour moi !? Je vous engage ! Maintenant que vous êtes engagé, je vous vire ! Maintenant que vous travaillez plus pour moi, on peut être amis ! Maintenant qu’on est amis, pourquoi vous m’appelez jamais !? [Il raccroche] Aaah, j’adore ce métier ! [L’employé revient avec un petit livre intitulé « En hurlant à une lune de béton – Moe Szyslak »] 
Employé : La voilà. [Il lui donne le livre. Le rédacteur reprend le téléphone pour appeler quelqu’un d’autre] 
Rédacteur : Mauvaise nouvelle Maya Angelou, vous sortez plus tard. 
Angelou : [Au téléphone. Enervée] Oh, non ! Pas ça, vous pouvez pas me faire ça ! Nous avons un contrat ! Il y a une date dessus ! Vous devez sortir mon livre à cette date là ! [Le rédacteur, agacé par les cris de Angelou raccroche doucement le combiné du téléphone] 

SEQ 23 – INT/JOUR Bar de Moe
[Lenny, Carl et Barney sont au bar de Moe. Lisa entre dans le bar avec le poème publié de Moe à la main] 
Lisa : Moe, tu es un auteur publié ! 
Carl : Wow, quand j’y pense, y a peu de temps encore, un poète publié a nettoyé mon dégueuli. [Le téléphone sonne. Moe décroche] 
Moe : Taverne de Moe… Qui ?... Où ça ?... A quoi ?... Allez vous faire foutre, vieille loutre ! [Il raccroche] 
Lisa : Qui c’était ?
Moe : Oh, un crétin faisant un gag téléphonique avec un nom ridicule : Tom Wolfe. 
Barney : [Impressionné] Tom Wolfe ? Il a écrit « L’étoffe des héros » et « Le bûcher des vanités » et il a inventé le nouveau journaliiiiiiisme ! [Il se penche en arrière et tombe par terre] 
Moe : Attendez, attendez ! Alors ce gars ne se foutait pas de ma gueule quand il m’a invité au Wordloaf festival dans le Vermont ? 
Lisa : [Impressionnée] Ooooh ! Le Wordloaf festival ! Tu vas y rencontrer toutes les grandes hauteurs américains, Moe ! Il faut que tu y ailles ! 
Moe : Oui, bon, d’accord, très bien… Mais euh… seulement si tu viens avec moi, hein. Je n’aurai rien de tout ça sans toi, ma petite. [Lisa souri. Le téléphone sonne à nouveau. Moe décroche] Allo ?... Oh, salut Milhouse… 
Lisa : [Tout bas, apeurée] Je ne suis pas là ! 

SEQ 24 – EXT/JOUR Vermont – Route de campagne – Voiture d’Homer
[Les Simpson et Moe se rendent au Wordloaf Festival] 
Homer : Aaah ! Un voyage familial avec le barman familial. Que demande le peuple ? [Moe prend un verre et sert une Duff à Homer. Il fait glisser le verre sur le tableau de bord comme si c’était un bar] 
Moe : Comment ça va, Homer ? 
Homer : [Triste] Oooh, pas terrible. Je dois aller dans le Vermont pour un truc idiot de poésie ! [Il boit une gorgée de sa bière] 
Marge : Homer, ne bois pas en conduisant ! 
Homer : Bon, très bien ! Je vais conduire entre deux gorgées ! [Il freine brusquement, il boit une gorgée de sa bière puis redémarre. Il freine de nouveau, boit une gorgée puis démarre. Il refait cela 9 fois d’affilée] 

SEQ 25 – EXT/JOUR Vermont – Devant l’établissement du Wordloaf Festival
[A l’entrée il y a une banderole qui indique : « Conférence littéraire Wordloaf. Attention : Philip Roth peut être de mauvaise humeur »] 
[La voiture d’Homer se gare devant l’établissement où se trouvent quelques écrivains. Homer, Saoul, sort du véhicule et s’écroule sur le sol] 
Homer : Ooooh ! Ils ont un open bar dans ce grand machin ? [Plusieurs voitures de polices, toutes différentes, se garent devant Homer] Waaah ! Des soldats de tout l’état de la Nouvelle Angleterre ! [Un petit policier sur un tricycle s’approche d’Homer] 
Petit policier : Y compris Road Island, on est un petit état mais on donne des grosses prunes ! 
[Bart s’approche de quelques écrivains qui discutent sur les marches menant au bâtiment] 
Bart : Eh, les gars, vous êtes au courrant ? Le « Da Vinci Code » s’est vendu à 100 millions d’exemplaires.
Ecrivains : [Désespérés] Ooooh ! Seigneur !! Ooooh ! [Ils poussent des cris et se frappent la tête avec leur livre. Bart rigole] 

SEQ 26 – INT/JOUR Vermont – Etablissement du Wordloaf Festival
[Les Simpson et Moe rentrent dans l’établissement du Wordloaf Festival. Un serveur apporte des amuse-gueules. Tom Wolfe en prend un] 
Lisa : Ooooh ! C’est Tom Wolfe ! Il utilise plus de points d’exclamation que n’importe quel autre écrivain américain. [Soudain, Tom Wolfe sort de nulle part et surprend Moe et Lisa] 
Wolfe : [Il crie] Oui, c’est vrai !!
Moe : Ravi de vous connaître. Moe Szyslak. 
Wolfe : Oh ! Le magnifique Moe ! [Aux autres écrivains] Il se tient les épaules basses, aveuglé par la lumière, la poitrine creuse comme un pauvre type au teint terrain qui a passé sa carrière à feindre le chaos, mais a décidé de retirer sa virilité du clou et de repartir en vainqueur, ou du moins se respecter à nouveau. Et on [???] maxillaire du champion avant d’aller embrasser encore le tapis… [Pendant que Wolfe parle, Moe ne l’écoute pas. Un serveur passe, Moe prend un amuse-gueule et le mange. Il cherche ensuite quelque chose pour essuyer sa bouche sale, mais il n’a rien sous la main. Il frotte alors discrètement sa bouche sur la veste blanche de Wolfe (qui lui tourne le dos). Moe essaie ensuite de faire partir la tâche brune qu’il a faite en mouillant la paume de sa main et en la frottant contre la veste. Il ne fait qu’empirer les choses, la tache est encore plus grande. Wolfe, après son discours, remarque la tâche et lance un regard glacial à Moe] 

SEQ 27 – INT/NUIT Vermont – Etablissement du Wordloaf Festival
[La nuit est tombée. Tout le monde s’est mis en cercle autour de Moe pour l’écouter] 
Moe : Vous vous lavez les mains très vite et vous avez l’impression d’en voir une troisième, et une fois j’ai regardé en bas et y en avait vraiment une ! Ha, ha ! J’ai fait changer la serrure des toilettes. [Tout le monde rigole. Moe est heureux] 
Wolfe : Moe, votre premier poème est aussi rafraîchissant qu’une seconde paire de chaussettes après une marche sous la pluie, mais je dois savoir comment vous avez trouvé ce si brillant titre : « En hurlant à une lune de béton » ? [Lisa sourit] 
Moe : Euh, eh ben la vérité, j’ai été un peu aidé pour le titre… 
Ecrivains : [Choqués] Ooooh ! 
Ecrivain 1 : Vous avez eu besoin d’aide pour trouver votre titre ? [Un homme s’approche de Moe : Gore Vidal] 
Vidal : De même que moi : Gore Vidal. [Il montre son livre intitulé : « 1876 »] 1876 était le prix que j’ai payé un jour mon essence. [Il montre maintenant son livre « Burr »] J’ai trouvé « Burr » quand je l’ai vu écrit sur un emballage d’eskimo. [Les autres écrivains sont choqués] 
Ecrivaine : Je ne peux pas le croire ! 
Ecrivain 2 : On dirait une mauvaise plaisanterie. 
Ecrivain 1 : [A Vidal] Monsieur, je vais vous demander de prendre votre paquet cadeau et de quitter le festival ! 
Vidal : Je n’ai pas besoin de vos rires obséquieux. Je les ai tous enregistrés. [Il sort un dictaphone de sa poche et appuie sur « play ». On entend des rires sobres, contenus] Vous m’aimez toujours, classe de 1987 de l’université Temple ? [Il s’approche d’une table sur laquelle sont posés des sacs en papier. A l’intérieur se trouve un fanion avec écrit : « Wordloaf » et une girafe en peluche. Vidal prend son paquet cadeau et s’en va] 
Wolfe : Alors Moe, vous nous racontiez comment vous aviez trouvé votre titre… 
Moe : [Embarrassé] Ouais, ben… Ce que je disais c’est que… Euh… [Lisa lui sourit] C’est que je l’ai trouvé tout seul ! 
Lisa : [Choquée] Ooooooh ! [Les écrivains, eux, sont impressionnés] 
Wolfe : Oooh ! Comme un vrai écrivain ! Extraordinaire, Moe ! [A tous] Promenade en chariot ! 
Ecrivains : Ouaiiiiiis ! [Sous la musique « Let's get it started » des Black Eyed Peas, Moe et les écrivains sortent du bâtiment. La porte se ferme derrière eux et on n’entend plus la musique. Il ne reste plus que Lisa dans la pièce] 
Lisa : [Triste] Mais on formait une équipe ! [Elle pleure. On voit le chariot passer devant le bâtiment. Tous les écrivains sont dedans. L’un d’eux brandit un poste de radio qui passe encore « Let’s get it started »] 

SEQ 28 – INT/JOUR Vermont – Amphithéâtre du Wordloaf Festival
[Sur un panneau devant le bâtiment on peut lire : « Aujourd’hui : Ecrivains, demain : concierges »]
[Tom Wolfe, Moe et deux autres écrivains : Jonathan Franzen et Michael Chabon se trouvent assis à une table, sur scène. Ils sont face au public]
Wolfe : Je vous présente nos conférenciers : Jonathan Franzen, Michael Chabon et Moe. [Chacun a devant lui un verre d’eau. Moe, impressionné, prend le verre] 
Moe : Waw, waw ! De l’eau pure, la classe ! Houhou ! 
Wolfe : Maintenant, nous ouvrons le feu pour les questions évidentes et les louanges obséquieuses. [Lisa, l’air fâché, lève la main. Tout le monde autour d’elle se met à lever la main. Un homme se lève] 
Homme barbu : Avant tout, je voulais tous vous remercier pour votre brillant travail. [Le public applaudit] Ouais, ouais !... Ma question est : Qui vous a le plus influencé ? 
Chabon : Je dois dire, mon grand ami Jonathan Franzen. J’ai trouvé que son roman « Les corrections » n’en méritaient aucune. [Un jeune hippie au fond de la salle se lève et hurle] 
Hippie : [Il crie] Chabooooooon ! 
Franzen : Eh bien, à mon tour, je dois dire que celui qui m’a le plus influencé c’est… [A Chabon, l’air fier]Albert Camus ! 
Chabon : Oh ! Tu étais censé dire que c’est moi ! J’ai fait ton éloge ! 
Franzen : Oui et elle est vraiment super sur ma quatrième de couv’ ! [Il montre le verso de son livre « Les corrections »] Comment tu me trouves, maintenant ? [L’hippie au fond de la salle se lève à nouveau] 
Hippie : [Il crie] Franzeeeeeeen ! 
Wolfe : Moe, qui vous a inspiré pour devenir écrivain ? Jack Kerouac ? Charles Bukowski ou moi, Tom Wolfe ? 
Moe : Ben, je sais pas. Le seul bouquin que j’ai lu c’était « Super levrette », le système idéal pour gagner aux courses de lévriers. Alors, euh… C’est l’un de vous qui a écrit cette connerie ? [Tout le monde dans le public rigole sauf Lisa. Elle se lève] 
Lisa : Monsieur Szyslak, il y a bien dû y avoir une personne, qui est peut-être même dans cette salle, qui a cru en vous quand personne n’y croyait ! 
Moe : [Embarrassé] Oh, hum… Oui, je vois ce que vous voulez dire… Euh… Non ! 
Lisa : Mais comment pouvez-vous !?... 
Wolfe : Ca va, ça va ! Il a répondu à votre question. Je déclare cette conférence terminée. [Il frappe la table avec son marteau en bois] 
Lisa : Mais je mérite une reconnaissance ! [Wolfe frappe de nouveau la table avec son marteau] 
Wolfe : J’ai dit : Ter-mi-née ! 

SEQ 29 – EXT/JOUR Vermont – Devant l’Amphithéâtre du Wordloaf Festival
[Lisa sort de l’amphithéâtre, l’air triste. Sa famille l’attend dehors] 
Marge : Oh, Lisa, va chercher tes chaussures de randonnée, on va faire le Vermont ! 
Homer : Ca va être extraordinaire ! [Il prend une brochure sur le Vermont] Pinaise, c’est un état où les gens ont l’air d’aimer trinquer ! 
Lisa : [Triste] Ooooh ! Allez-y sans moi. Je ne crois pas que je serai de très bonne compagnie. 
Homer : Et merci de nous avoir prévenu. On s’appelle, on se fait une bouffe. [Homer, Marge, Bart et Maggie s’en vont] 
Lisa : [Triste] Ooooh !

SEQ 30 – EXT/JOUR Vermont – Route de campagne – Voiture d’Homer
[Les Simpson, excepté Lisa, visitent le Vermont en voiture] 
Homer : J’adore ces ponts couverts, c’est comme traverser ces mignonnes pitites maisons… [La voiture passe sous un pont couvert. Soudain, un homme en peignoir et des gravats se trouvent sur le capot de la voiture] 
Habitant : C’était ma maison, espèce d’abruti ! [Homer freine. On se rend compte qu’il n’était pas passé sous un pont couvert mais qu’il a détruit une maison en la traversant de part en part] 
Homer : Oh, scusez-moi. On devrais échanger nos assurances pour le constat… mais je suis pas assuré. 

SEQ 31 – EXT/JOUR Vermont – Devant l’établissement du Wordloaf Festival - Parc
[Lisa est dans le parc. Elle est assise sur un banc devant une marre. Elle jette des petits bouts de pains aux oies qui sont dans l’eau. Ensuite, elle jette des bouts de pains sur le sentier. Des étudiants affamés viennent manger les bouts de pain. Le doyen Peterson s’approche d’eux] 
Peterson : Pas de nourriture pour cette classe tant qu’elle n’aura pas classée 3000 classeurs ! [Il donne des coups de fouet aux étudiants qui s’enfuient en courrant. Moe arrive] 
Moe : Eh, ah, te voilà ! Je t’ai cherché partout. J’ai besoin d’un joli poème pour le dîner de clôture, alors peux-tu m’en faire un avec ces bouts de papier et ne pas dire que c’est toi pour que j’en tire toute la gloire ? [Il sort des bouts de papier de sa poche] Je t’en serai reconnaissant… bien que je ne le reconnaisse jamais… Eh, regarde, j’ai fait le titre ! [Il sort une feuille de papier de sa poche. Il est juste écrit : « Ecrit par Moe et seulement Moe »] Hein ?... Hein ?... 
Lisa : [Fâchée] Moe, tu es un minable sans cœur ! [Elle s’en va] 
Moe : Hein ? Oh ! Mais qu’est-ce qu’il lui prend !?... Ah oui, oui, oui, mon attitude… Eh bien, voyons si j’arrive à faire ce poème tout seul… [Il disposes les bouts de papier sur un rocher à côté de la marre] Hummm, hum… [Soudain, une rafale de vent emporte les bouts de papier. Ceux-ci tombent dans l’eau. Les oies s’en approchent] Eh ! Eh ! Eéééh ! [Les oies commencent à manger les bouts de papier, Moe plonge dans la marre et tente de faire peur aux oies] Stupides oies, vous bouffez mon talent ! [Furieux, il reprend les bouts de papier, les oies ne se laissent pas faire] Je vais vous briser le bec ! Quoi !?... Allez ! [Il prend un air honteux] Eh, regardez-moi, c’est censé être le jour de mon triomphe et je me retrouve dans la boue à me battre avec des oies… Eh bien, si je dois me battre, autant que je gagne ! [Il sort un revolver de sa poche et tire sur les oies. Les oies s’envolent et forment un V dans le ciel] Aaaah, oui, fichez le camp sales trouillardes ! Ha, ha ! Volez en V ! 

SEQ 32 – EXT/JOUR Vermont – Devant une cabane
[Lisa est assise sur un banc devant une cabane. Elle a l’air triste. Sa famille arrive en voiture et se gare devant la cabane] 
Bart : Eh, Lisou, on a appris tant de choses dans cette balade ! Tu savais, toi, que les bougies étaient faites par des SDF ? 
Homer : S’sont installés dans l’usine des Teddy Bear du Vermont. [Il montre un sac en papier sur lequel est dessiné la tête d’un ours] Regarde ce qu’on rapporte… [Il sort du sac deux ours en peluche. Le premier a la même robe et le même collier que Lisa et le deuxième a les mêmes vêtements et le même tablier que Moe. Il est écrit respectivement sur chaque nounours : Lisa et Moe] Hum… hum ?... [Lisa, voyant ces peluches, se met à pleurer] Oh, ma pupuce, ne pleure pas ! Ils sont pas fait avec des vrais ours… Juste leurs fourrures et leurs nez. 
Lisa : [Pleurant] Moe a marginalisé ma contribution ! 
Homer et Bart : [Choqués] Ooooooh ! [Lisa s’en va en courrant et en pleurant] 
Homer : Personne ne peut faire pleurer ma pitite fille et s’enfuir ! 
Bart : Il lui a pourri son premier festival ! 

SEQ 33 – INT/NUIT Vermont – Etablissement du Wordloaf Festival
[Sur un panneau devant l’établissement il est inscrit : « Ce soir : En l’honneur de Moe Szyslak – Meilleur nouveau poète »]
[Dans la salle, les gens sont assis autour de plusieurs tables rondes et mangent. Tom Wolfe, Moe et d’autres écrivains sont assis à une table qui se trouve sur la scène] 
Moe : [Triste] Regardez-moi, complètement déprimé quand je suis entouré par les gens les plus heureux du monde : Les écrivains. [Il mange un morceau de poulet rôti. Tom Wolfe tapote sa fourchette contre son verre pour attirer l’attention de la salle] 
Wolfe : Avant que Moe nous lise son poème d’introduction, je voudrais faire une demande personnelle de vos restes de purée à l’ail. Alors, passez-les, s’il vous plait, de table en table jusqu’à la table une. Je les ramasserai plus tard. [Les gens dans la salle se passent les assiettes] Je vous laisse avec Moe Szyslak… [Il cède la place à Moe. Tout le monde l’applaudit. Moe sort un bout de papier de sa poche] 
Moe : Euh… C’est poème s’intitule « Charge maximale de l’ascenseur ». [Les gens sourient] Hum, hum… « Charme maximale de l’ascenseur : 1200 kilos. Certificat d’inspection disponible au bureau du directeur de l’hôtel… » [Tout le monde semble choqué] 
Ecrivain 3 : Vous avez juste relevé ce qui est écrit dans l’ascenseur ! 
Moe : [Embarrassé] Oui, bon, ben… hum… J’en ai une autre, ça va vous plaire… [Il sort un autre papier de sa poche et lit ce qui est écrit dessus] Hum, hum… « Chaîne 61 : programmes familiales. Chaîne 62 : Réservée au adultes. Chaîne 63 : Pour régler sa note. Chaîne… » [Il voit que Lisa entre dans le bâtiment et a l’air triste. Moe, ayant des remords, chiffonne le poème qu’il était en train de lire] Eh, vous avez quoi ? J’ai un poème différent pour vous… [Etonnés, les gens dans la salle discutent entre eux. Moe commence son poème] Ode à Lisa… Mini muse à tête pointue, plus amicale que je ne méritais. Tu m’as sorti de la misère pour faire de moi la jolie fleur que je suis devenue. Mais il y a des fleurs qui vous poignardent dans le dos… [Tom Wolfe n’écoute pas Moe et se goinfre avec les restes de purée à l’ail] Pour ça, je voulais t’offrir des fleurs… Ce que je vais faire, mais comme ils étaient fermés tu ne les recevras que demain matin. 
Lisa : [Emue] Oooh, Moe… 
Moe : Lisa, si tu pouvais seulement me pardonner, tu ferais de moi l’homme le plus heureux de Vermont…[Il pointe quelqu’un du doigt] A part ces deux qui sont passés devant monsieur le maire. C’est pas mon truc mais ils ont tous mes vœux. [Soudain, la voix d’Homer se fait entendre. Tout le monde regarde en l’air. Homer et Bart sont sur une passerelle au dessus de la scène. Il ont dans les mains un gros bidon de sirop d’érable] 
Homer : Ah, t’as fait pleurer ma fille ! Eh bien, bouffe du sirop, macho ! [Le sirop, qui est extrêmement épais, s’écoule très lentement vers Moe]
Moe : Quoi !? 
Lisa : Papa, non ! Je ne suis plus en colère contre Moe ! [Le sirop s’écoule toujours très lentement vers Moe. Il est à mi chemin entre le bidon et la tête de Moe] 
Moe : Euh, Homer, est-ce que tu te sentirais mieux si je le recevais sur la gueule ? 
Homer : Non, plus maintenant. 
Moe : Alors je vais m’écarter… Hein ?... D’accord ?... [Au moment où le sirop touche presque la tête de Moe, Moe s’en va] 
Chabon : [Regardant le sirop s’écouler] Hou, t’aurais jamais pondu un truc pareil ! 
Franzen : Ben, toi non plus ! 
Chabon : [Enervé] Ca suffit, Franzen ! Je crois que ton nez a besoin d’une bonne correction ! [Il lui donne un coup de poing au visage. Franzen se relève et lui en assène un lui aussi. Chabon lui redonne un coup de poing. Franzen prend alors un tableau accroché au mur représentant Snoopy sur sa niche. Il casse le tableau sur la tête de Chabon] Oooh, mais tu te bats comme une auteuse ! [Ils continuent de se battre. Pendant ce temps, Moe s’approche de Lisa] 
Lisa : Alors, Moe, on est redevenus amis, maintenant. 
Moe : C’est super ! Que dirais-tu d’aller faire avec moi une petite partie de bowling ? 
Lisa : Ca me plairait… Ca me plairait beaucoup. [Ils s’en vont main dans la main] 

SEQ 34 – INT/JOUR Perspectives de la poésie Américaine – Bureau du rédacteur
[Le rédacteur regarde sur une télé la fin de la séquence précédente. C'est-à-dire : Lisa et Moe sortant du bâtiment du Wordloaf festival main dans la main] 
Rédacteur : Ouais… C’est mignon. J’ai horreur du mignon ! Je veux des photos ! Des photos de Spiderman ! 
Employé : C’est un journal de poésie ! 
Rédacteur : [Très vite] Bon, alors des poèmes sur Spiderman ! Et je les veux finis avant que vous commenciez ! Et avant de finir, faites-moi un café ! Et le poème devra suivre cette combinaison de rimes : ABBA, ABBA, CDE, CDE ! Qu’est-ce que vous attendez, le nouvel an chinois !? 

SEQ 35 – INT/JOUR Vermont – Devant un stand de Sirop d’érable
[Pendant que le générique défile, on voit une séquence où Homer, Marge et Lisa sont devant un petit stand vendant du sirop d’érable. Homer prend une bouteille de sirop et l’examine] 
Homer : Hum… Du sirop d’érable ? Un traîneau sur l’étiquette ? Très bien… [Il prend un verre ballon et verse un peu de sirop dedans. Homer se met à examiner le verre comme un amateur de grands vins] Belle couleur d’érable… Le gras attache bien… [Il sent, puis goûte. Il se met à pousser de petits cris en faisant des gargarismes] C’est bien de l’érable. [Marge et Bart sont un peu gênés] 
Femme : Il a reçu un coup sur la tête, lui. 
Bart : Euh, ouais.

Kikavu ?

Au total, 20 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

densi76 
20.02.2020 vers 22h

Malice825 
17.02.2020 vers 18h

elementary 
08.04.2019 vers 11h

Dawsey400 
28.01.2018 vers 09h

Seriesmdr1 
15.05.2017 vers 11h

France8181 
04.09.2016 vers 00h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne W9

30.17 : Sports d'équipe (inédit)
Samedi 6 juin à 21:05

Dernières audiences
Logo de la chaîne W9

30.15 : 101 Réductions (inédit)
Samedi 30 mai à 21:05
0.35m / 1.6% (Part)

Logo de la chaîne W9

30.13 : Je sais danser en gros (inédit)
Samedi 23 mai à 21:05
0.30m / 1.3% (Part)

Logo de la chaîne FOX

32.22 : TBA (inédit)
Dimanche 17 mai à 20:00
1.89m / 0.6% (18-49)

Logo de la chaîne W9

30.11 : Le petit soldat de plomb (inédit)
Samedi 16 mai à 21:05
0.38m / 1.6% (Part)

Logo de la chaîne FOX

32.21 : TBA (inédit)
Dimanche 10 mai à 20:00
1.40m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne W9

30.09 : Daddicus Finch (inédit)
Samedi 9 mai à 21:05
0.38m / 1.5% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Riverdale ou les Simpson ?

Riverdale ou les Simpson ?
Vous n'aurez pas à choisir. Vous savez, les Simpson sont les Rois pour faire des crossovers et ils...

Nouvelle déco chez les Simpson

Nouvelle déco chez les Simpson
Grâce à serieserie, que je remercie une nouvelle fois ici pour son talent de créatrice, le quartier...

Des mugs Les Simpson à gagner avec HypnoChance !

Des mugs Les Simpson à gagner avec HypnoChance !
Simpson Shop et Hypnoweb sont heureux de s'associer pour vous proposer un jeu HypnoChance fun et...

Alternative Awards : famille Simpson

Alternative Awards : famille Simpson
La 19ème catégorie des Alternative Awards vous demande de choisir dans quelle famille aimeriez vous...

Simpson - Photo du mois

Simpson - Photo du mois
Il était temps que la photo du mois revienne sur le quartier ! Puisque le temps me tarde avant...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

mnoandco, Aujourd'hui à 07:00

Bonjour, bannière en vote pour le quartier New Amsterdam dans les préférences. N'hésitez pas à donner votre avis ou

mnoandco, Aujourd'hui à 07:00

Merci

Steed91, Aujourd'hui à 07:51

Nouveau sondage sur le quartier Modern Family, quel pourrait être le titre de l'épisode 11.10 ?

Steed91, Aujourd'hui à 07:51

Venez nombreux, pas besoin de connaître la série

ophjus, Aujourd'hui à 11:36

Dernière heures pour l'animation du quartier Pretty Little Liars ^^ !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site